Chargement Évènements

Tous les événements

Récital de piano – Par Shiho Narushima

12 juin à 20:45

« Autour de Frédéric Chopin, Franz Liszt, Paul Le Flem… »

La sensibilité de jeu de Shiho Narushima, tout en finesse et raffinement, se prête merveilleusement au répertoire qu’elle interprète avec délicatesse
Un voyage musical où les notes distillées avec virtuosité, transcendent nos émotions et font vibrer nos cœurs, pour notre plus grand plaisir...

À propos des compositeurs :

Un seul nom, Frédéric Chopin, et quelques notes résonnent au piano, quelques accords et arpèges extraient de ses œuvres. Un seul nom et tout le XIX ème siècle romantique semble reprendre vie. Ses extraordinaires talents musicaux ont été remarqués dès son plus jeune âge. À 8 ans, Frédéric se produit déjà dans les beaux salons de Varsovie et à 15 ans, il reçoit le titre de « Premier pianiste de la ville » de Varsovie. Un enfant prodige donc, mais jamais contraint à se produire en public. Lorsqu’il découvre Paris en 1831, il salue « le plus beau des mondes ! » et n’envisage plus de rentrer en Pologne. Chopin élit domicile dans la capitale française où il rencontre l’amour et le succès. Bien des années plus tard, en 1848, il écrira: « Je suis devenu aussi attaché [aux français] que s’ils étaient de mon propre peuple », et il privilégie un style de jeu tout en douceur et en subtilité

Franz Liszt, notamment pianiste, chef d’orchestre, dandy, intellectuel et Abbé, a fasciné l’Europe du XIX ème siècle et est l’un des plus romantiques des compositeurs. Enfant prodige, Franz suit les cours de Czerny et Salieri à Vienne. Célèbre dès ses 15 ans comme virtuose, il révolutionne la technique de l’instrument et impose le récital pour piano seul en parcourant le monde avec ses transcriptions d’opéra, ses années de Pèlerinage ou ses Rhapsodies hongroises. Comme compositeur, il ouvre de nouvelles voies et souhaite, selon ses mots, « lancer un javelot dans les espaces indéfinis de l’avenir ». L’aventurier de la musique intègre à son langage ses nombreux voyages, les musiques populaires ou les trouvailles de ses contemporains. Entre transcendance et dénuement spirituel, son œuvre est à la mesure de sa générosité

Paul Le Flem naît le 18 mars 1881 à Radon dans l’Orne. Il ne restera que peu de temps dans cette région de Normandie, et tout au long de sa vie il affirmera être né à Lézardieux dans les Côtes d’Armor, fait d’importance pour ce musicien qui s’est affirmé, sa vie durant, comme appartenant à l’âme et à la culture bretonne. Enfant, la musique devait le marquer définitivement et susciter cette vocation qui le conduirait de symphonies en opéras. Enfant, la musique, celle du peuple breton, au travers des Cantiques chantés aux offices religieux auxquels Paul assistait le dimanche avec ses camarades de pensionnat, dev ait le marquer définitivement et susciter cette vocation qui le conduirait de symphonies en opéra. De cette empreinte définitive du terroir trégorrois, allaient naître ses premières compositions : « J’ai aimé la musique plus que tout et c’est devenu un besoin pour moi. C’est elle qui m’a sauvé, qui a plongé en moi, qui m’a attiré et qui m’a passionné finalement « …


A propos de l’artiste :

Née à Tokyo, Shiho Narushima commence le piano à l’âge de 4 ans. Dès 11 ans, elle joue sur scène en solo, ou de la musique de chambre. Elle remporte le premier prix au concours de Niigata en 1988 et entre à l’École Normale de Musique de Paris dans la classe de Madame Fabienne Jacquinot, où elle obtient le Diplôme d’exécution en 1993. Elle est lauréate du concours de Vienne au Japon en 1984.

Au sein de l‘École Normale de Musique de Paris, elle obtient successivement les Diplômes Supérieurs d’exécution (1996) et supérieur de Concertisteobtenu à l’unanimité du jury – en 1998.

Shiho a ensuite travaillé dans le prestigieux établissement de « l’Académie d’Imola » en Italie entre 2000 et 2003, sous la direction de M. Lazar Berman et de M. Piero Rattalino. Elle a terminé ses études en 2006 au CNSM de Lyon dans la classe de perfectionnement de M. Pierre Pontier.

Invitée au festival de la Roque d’Anthéron en 2000, elle a donné plusieurs récitals, concerts de musique de chambre et concerts avec orchestre en France, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suisse, au Maroc, etc.

Elle était invitée au concert des nouveaux talents à la Maison de la Culture du Japon à Paris, et est co-organisatrice du Festival de piano de Bézyl à Sixt-Sur-Aff (35) depuis 2017.

Professeur et accompagnatrice aux Conservatoires de Musique de Chantilly et de Noyon entre 2006 et 2010, Shiho était également accompagnatrice officielle à l’École Normale de Musique de Paris en 2009 et 2010.

Après trois années passées en Nouvelle-Calédonie, en tant que professeur et accompagnatrice de classe de chant au Conservatoire de musique et de danse à Nouméa, elle a habité à Poitiers puis à Nantes jusqu’en août 2018, où elle s’est produite à de maintes occasions. Depuis Septembre 2018, elle réside à Quimper, en Bretagne.


Tarifs : 15 € / 8 € ( – de 18 ans)


Selon le contexte sanitaire du moment, nous vous demanderons de bien vouloir présenter votre Pass vaccinal valide à votre arrivée et de maintenir les gestes barrières (port du masque, distanciation, lavage régulier des mains ou application de gel hydroalcoolique) tout au long de votre séjour. Nous vous remercions par avance pour votre compréhension ainsi que pour le respect de ces mesures


Informations et réservation auprès de l’Abbaye, aux coordonnées notées ci-dessous :

Détails

Date :
12 juin
Heure :
20:45 - 23:00
Catégorie d’Évènement:
Site Web :
https://abbaye-de-rhuys.fr

Lieu

Abbaye de Rhuys
1, place Monseigneur Ropert
St Gildas de Rhuys, 56730 France
Téléphone :
02.97.45.23.10
Site Web :
www.abbaye-de-rhuys.fr

Organisateur

Abbaye de Rhuys
Téléphone :
02 97 45 23 10
E-mail :
abbayeresa@gmail.com
Site Web :
www.abbaye-de-rhuys.fr