Chargement Évènements

Tous les événements

  • Cet évènement est passé

NOTES ET MOTS D’AMOUR Marie-Christine BARRAULT et Sophia VAILLANT – Un hommage aux femmes artistes

12 août à 20:45

Adaptation littéraire et musicale imaginée par Marie-Christine BARRAULT (récitante) et Sophia VAILLANT (pianiste)

Écoutons la voix des femmes qui se sont exprimées au cours des siècles, sur leurs sentiments amoureux. Écoutons les compositions trop souvent oubliées et faisons-les dialoguer pour notre plus grand plaisir !

 

Marie-Christine Barrault
En sortant du Conservatoire, en 1965, elle entame une carrière au théâtre et à la télévision. Elle défend alors des textes de Max Frisch, Corneille, Sarraute, Claudel, Tchekhov, O’Neil, Marguerite Duras…, sous la conduite de metteurs en scène exigeants, Gabriel Garran, Roger Planchon, Raymond Rouleau, Jacques Rosner…
Eric Rohmer lui offre son premier rôle au cinéma dans « Ma nuit chez Maud » et elle sera l’inoubliable interprète de « Cousin, Cousine » de Jean-Charles Tacchella qui lui permet d’être nommée pour l’Oscar de la Meilleure Actrice de l’année 1976.
Elle alterne alors le théâtre, le cinéma (Woody Allen, André Delvaux, Andrzej Wajda…) et la télévision (avec des réalisateurs comme Jean Lhôte, Claude Santelli, Michel Boisrond, Roger Vadim…) où elle incarne des personnages forts, adaptés de la littérature et de la réalité, tels que Marie Curie ou Jenny Marx. On l’a vu récemment dans la mini-série sur France 3 « Jusqu’au Dernier ».
Elle a créé un spectacle de chansons « L’Homme Rêvé », au Théâtre des Bouffes du Nord et en tournée, sur des textes de Roger Vadim et musiques de Jean-Marie Senia.
Elle a publié un livre autobiographique « Ce long chemin pour arriver jusqu’à Toi » aux éditions Xo.
Au cinéma récemment, elle a été la mère de Chiara Mastroianni dans le film de Christophe Honoté « Non ma fille, tu n’iras pas danser » et celle de Laurent Laffitte, Nicolas Bedos et Benjamen Biolay dans « L’Art de la fugue » de Brice Cauvin.
Au théâtre, on l’a vu à Paris et en tournée dans : « L’Allée du Roi » de Françoise Chandernagor, « Opening Night », « L’Amour, la Mort, les Fringues » de Danièle Thompson, « Les Monologues du Vagin ». Elle joue en ce moment « Les Yeux Ouverts » (Dialogue entre Marguerite Yourcenar et Mathieu Galley » en tournée, après le théâtre du Chêne Noir au Festival d’Avignon en juillet 2015.
Elle a enregistré des disques de chansons, de textes, dont « Terre des Hommes » de Saint-Exupéry, « Vingt-quatre Heures de la Vie d’une Femme » de Stefen Zweig, de contes musicaux comme « Pierre et le Loup » de Prokofiev. De fait, Marie-Christine Barrault aime de plus en plus travailler en compagnie de musiciens – de solistes (Pascal Contet, Jean-Patrice Brosse, Yves Henry, François Frédéric Guy, …) – d’orchestres de chambre (Quatuor Ludwig…) sur des spectacles mêlant musique et texte. Reconnue aujourd’hui comme une des plus mélomanes des actrices françaises, elle est depuis 2007 présidente d’honneur des Fêtes romantiques de Nohant, festival qui se tient dans le Berry autour du souvenir de Georges Sand et de Chopin.

Sophia Vaillant est une pianiste au parcours très riche : après avoir étudié avec Geneviève Ibanez, puis obtenu le Diplôme National d’Études Supérieures à l’unanimité à l’épreuve instrumentale, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Pierre Pontier, elle est allée travailler à la Guidhall School de Londres avec Paul Berkowitz, disciple de Rudolf Serkin avant de parfaire son éducation musicale au Banff Centre for the Arts au Canada et à l’Université de StonyBrook à New York. Elle a ainsi participé aux master-classes de grands maîtres comme György Sebök, Bernard Greenhouse (violoncelliste du Beaux-Arts Trio), Jean-Claude Pennetier, Alexander Volkov (pianiste de l’Israël Piano Trio) et remporté plusieurs concours internationaux. Sophia possède un répertoire pianistique très étendu allant du Baroque aux compositeurs contemporains (avec une prédilection particulière pour les compositeurs français). Passionnée par la musique de tango, elle a été la pianiste de La Tipica de Juan Cedron, puis a créé le groupe TamborTango, y réalisant les arrangements musicaux. Elle élabore une fusion entre le tango et les danses et musiques des caraïbes, fondée sur les origines africaines du tango : le Tangwoka. En 2013, elle intègre l’Université Paris VIII à Saint-Denis pour y effectuer un doctorat sur la problématique « interprète-compositeur » dans la musique mixte pour piano et électronique. Elle se produit régulièrement un peu partout dans le monde, que ce soit en récital ou en muique de chambre (Concertgebouw d’Amsterdam, Festival Atempo au Venezuela, Printemps de Bourges, le Quartz, Opéra-Comique et New-Morning à Paris, Ukraine, Malte, Italie, Allemagne, Hongrie, USA…). Elle a enregistré plusieurs CDs, le dernier est sorti chez Marcal Classics. Par ailleurs, Sophia dirige depuis plus de quinze ans un festival de musique classique dans l’Oise où elle invite nombre de ses collègues à partager la scène avec elle.

« Merveilleuse et talentueuse pianiste, elle a une sorte de joie, d’enthousiasme, d’énergie et de conviction en interprétant Debussy et Ravel. Dans ces pièces difficiles, je suis impressionné par sa grande technique, et aussi par son approche sensible et intelligente de ces compositeurs français… » Alain Kremski

 

Tarifs : plein 20€ / réduit 15

 

Informations et réservations : 02 97 45 23 10

 

Détails

Date :
12 août
Heure :
20:45 - 22:30
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Abbaye de Rhuys
1, place Monseigneur Ropert
St Gildas de Rhuys, 56730 France
Téléphone :
02.97.45.23.10
Site Web :
www.abbaye-de-rhuys.fr

Organisateur

ABBAYE DE RHUYS
Téléphone :
02 97 45 23 10
E-mail :
abbayerhuyscom@gmail.com