En ce joli mois de mars…

Retrouvez à l’Abbaye de Rhuys : film documentaire, stage, halte spirituelle…

° Un voyage vers l’Irlande, le dimanche 11 mars à 16h. Du Connemara en passant par le Donegal, Luc GIARD, réalisateur de ce film documentaire, vous conduira à la découverte des Irlandais et de leurs passions. Venez partager les émotions d’une Irlande vivante et l’expérience que Luc GIARD a vécue. Plus d’informations sur notre page « Les événements ».

° Une parenthèse bien-être. Week-end de ressourcement dédié aux femmes, les 24 et 25 mars, animé par Sylvie AUMONT et Elisabeth STELLA ROUSSEAU. Plus de précisions sur notre page « Les événements » et sur le site : moments-ressources-relaxation-bretagne.com

° Une halte spirituelle pour toutes et tous « Vivre les jours saints à l’Abbaye » du 28 mars au 1er avril. Les Sœurs de la Charité de St Louis vous accompagneront pour vivre cette période sainte portée par le thème « En marche vers la vie !« . Pour tous renseignements et inscriptions, consultez notre page « Retraite et Haltes spirituelles ».

 

Réservez dès à présent, vos places pour le spectacle « Il était une… Foi Madeleine Delbrêl » le 14 avril à 20h30, plus de précisions sur notre page « Les événements ».

 

Pensez à vous inscrire, dès ce mois de mars pour :

° Le stage de printemps du 15 au 21 avril, animé par Christine MOUREY. Qi Gong, Yoga… de quoi vous ressourcer après l’hiver. Plus d’informations sur notre page « Les événements » et sur le site : robert.mourey.free.fr

° La retraite du 27 avril au 1er mai, animée par M. Eric CLOTUCHE. « Le combat spirituel ? » Un chemin de détachement et de liberté. Plus de précisions sur notre page « Les événements ».

 

Et sans attendre :

° Pour les différents stages et retraites présentés sur nos pages « Les retraites et haltes spirituelles » ou « Les événements ».

° Pour vos séjours d’été, afin de vous donner les meilleures chances de voire correspondre vos souhaits et nos disponibilités.

 

Nous vous souhaitons un doux mois de mars dans la chaleur du cœur.


Février à l’Abbaye


Voici janvier qui nous quitte, ses vœux, galettes et tempêtes…

Le soleil de retour sur fond de ciel bleu d’hiver, nous fait rêver à l’été. Déjà les oiseaux annoncent le printemps tout comme les fleurs, pointant le petit bout de leur nez.

Février au cœur de l’hiver :

Pour vous réchauffer et vous évader, nous vous invitons à :
– Un voyage vers les Antilles françaises sous le soleil des Caraïbes, le dimanche 11 février à 16h. Vos guident, Marie-Thérèse et Serge MATHIEU vous feront découvrir les îles merveilleuses de la Guadeloupe et de la Martinique. A travers un magnifique film documentaire qu’ils ont réalisé. Plus d’informations sur notre page événements.

Pour une démarche plus spirituelle, nous vous invitons à :
– Nous rejoindre sur le chemin de carême à travers la Halte Spirituelle qui vous est proposée du 24 (matin) au 25 février (après-midi). Ce sont les Sœurs de la Charité de St Louis qui vous accompagneront pour cette « Entrer en Carême » portée par le thème « laissez-vous réconcilier avec Dieu« . Pour tous renseignements et inscriptions, consultez notre page « Retraite et Haltes spirituelles».

– Consulter notre programme de retraites sur notre page « Retraite et Haltes spirituelles« . Et sans attendre, effectuer vos réservations pour les retraites ayant retenu votre intérêt.

En  attendant l’été, nous vous invitons à :
– Préparer votre venue, en réservant dès à présent votre séjour, pour vous donner les meilleures chances de voire correspondre vos souhaits et nos disponibilités.

Nous vous souhaitons un joli mois de février dans la chaleur du cœur.


Nos meilleurs vœux pour cette année 2018

L’ensemble de l’équipe de l’Abbaye de Rhuys,
vous adresse ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année et
vous souhaite un chemin de bonne santé,
d’amour et de paix,
de joie et d’espérance…


Noël à l’Abbaye

Découvrez notre programme d’activités et d’animations pour la période du 21 au 30 décembre 2017.

  • Du 21 au 25 : halte spirituelle
  • Le 24 : veillée de Noël, suivie d’une rencontre fraternelle
  • Le 25 : messe de Noël, suivie d’un repas festif, puis en après-midi le film  » Et les mistrals gagnants » et/ou une promenade en bord de mer
  • Le 26 : sortie à Ste Anne d’Auray et spectacle de la crèche vivante
  • Le 27 : visite du château de Suscinio
  • Le 28 : concert duo STELLYNE
  • Le 29 : visite d’Etel, le musée des Thoniers, l’exposition des crèches maritimes, et la barre d’Etel
  • Le 30 : visite de Vannes

La halte spirituelle, le repas de Noël ainsi que le concert de fin d’année sont ouverts à toutes et tous, résidents et extérieurs, n’hésitez pas à vous renseigner et à vous inscrire auprès de l’Abbaye : 02 97 45 23 10.

Les autres temps forts de cette semaine sont proposés aux personnes séjournant à l’Abbaye sur cette période.

Retrouver tous les détails de ce programme jour par jour sur le lien suivant : Noël à l’Abbaye


Succès encourageant

Les évasions d’hiver à l’Abbaye ont séduit le public.

Ce dimanche 12 novembre après-midi, le public est venu nombreux à ce nouveau rendez-vous proposé par l’Abbaye. « Aujourd’hui, c’était une première avec cette offre culturelle que nous souhaitons développer » dit Sœur Annick CAMENEN dans son mot d’accueil. « Le succès encouragent fait que nous allons poursuivre ce programme tout au long de l’hiver : Arctique, Pyrénées, Guadeloupe-Martinique, Irlande ».

Le public de ce dimanche a eu la joie de rencontrer Vincent ROBINOT ce photographe et réalisateur, qui a présenté son dernier film documentaire réalisé en Corse sur le GR 20. Une riche expérience qu’il livre et partage.

Un film dépaysant, touchant, drôle qui rempli de joie, de beauté, ravive des souvenirs, encourage des projets de voyages…

Un après-midi convivial, qui fait chaud au cœur, change les idées, offre des rencontres et de belles découvertes…

Reparti des images plein la tête, le public enthousiaste attend le prochain rendez-vous donné le 3 décembre pour un voyage en Arctique par son réalisateur Jacques DUCOIN.

 


Spectacle de clôture du programme estival

Photo de Fabienne DEMEULENAERE

Une soirée d’exception à l’Abbaye de Rhuys

Il y a quelques jours, deux grands artistes ont uni leurs talents pour offrir au public deux heures d’émotion dans ce lieu chargé d’histoire.

Le premier s’est illustré dans les films des plus grands réalisateurs : Orson Welles, François Truffaut, Louis Malle, Luis Buñuel et bien d’autres. Il fut aussi l’une des grandes figures de l’avant-garde théâtrale des années soixante comme interprète des œuvres de Samuel Beckett et de Marguerite Duras.

Le second est un pianiste et compositeur de renommée internationale, élève d’Aldo Ciccolini, de Pierre Barbizet et de György Cziffra, qui voyait en lui « un virtuose étonnant allié à un musicien aussi raffiné que profond. »

Ce lundi 14 août, le comédien Michael Lonsdale et le musicien Nicolas Celoro ont été les hôtes de l’Abbaye de Rhuys pour « Paroles d’amour à Tibhirine », un remarquable spectacle en duo inspiré du film « Des hommes et des dieux ». Dans cette œuvre du réalisateur Xavier Beauvois, Michael Lonsdale incarnait le Frère Luc, l’un des sept moines de Tibhirine enlevés et assassinés en 1996 par un groupe armé pendant la guerre civile algérienne. Une prestation d’acteur qui lui valut en 2011 le César du meilleur second rôle.

Ensemble, ils ont offert au public, venu en nombre à l’Abbaye pour l’occasion, deux heures d’une méditation poétique, spirituelle et musicale qui a inspiré à tous ferveur et recueillement. Michael Lonsdale a ouvert la soirée par la lecture d’un texte tiré du prologue de St Jean : « Au commencement était le verbe… » et la suite a confirmé que le verbe est bien le domaine d’excellence de ce grand acteur, sa voix feutrée se révélant un vecteur incomparable pour la force tranquille de la vérité et de l’amour. Une force qui s’est dégagée de sa lecture des textes splendides de l’évangile selon St Jean, de sœur Emmanuelle, de Dom Bernardo Olivera ou du frère Luc. Si le comédien a parfaitement maîtrisé le verbe, il a su aussi faire parler les silences et laisser toute sa place au jeu limpide de Nicolas Celoro, qui s’est exprimé tant dans ses propres compositions que dans des pièces pour piano de Franz Liszt, notamment le célèbre « Rêve d’amour » du compositeur hongrois.

Cette soirée émouvante, conclue par un dialogue avec le public, est venue clore le programme estival de l’Abbaye de Rhuys, qui a accueilli en juillet et août une série de concerts, spectacles et conférences qui ont été appréciés tant des habitants de la Presqu’île que des visiteurs de passage. On a pu y entendre, notamment, la soprano Sabine Revault d’Allonnes et la pianiste Stéphanie Humeau dans un « Bestiaire musical » qui a offert des mélodies et pièces de Bizet, Chopin, Debussy et d’autres grands compositeurs. On y a aussi revisité en musique la vie et le message du frère Charles de Foucault, dans un spectacle mis en scène par Francesco Agnello et joué par l’acteur Gérard Rouzier.

Du côté des conférences, la programmation a été tout aussi riche, avec une intervention du prêtre et psychanalyste Jean-François Noël – qui a exploré le lien entre thérapie psychanalytique et accompagnement spirituel – et une rencontre-dialogue avec le Dr Jacques Vigne, psychiatre et spécialiste de l’Inde, sur le thème « Dépression et spiritualité ». Enfin, Mgr Michael Fitzgerald, président émérite du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, a donné une conférence intitulée « Pour comprendre l’islam : une approche spirituelle. »  Un thème qui, on l’a constaté ces derniers temps, est plus que jamais à l’ordre du jour.

C’est ainsi, dans une fructueuse synergie entre les expressions artistiques et les témoignages de sagesse et d’inspiration, à la lumière des valeurs d’humanité et de fraternité et au plus près des grands sujets d’actualité, que l’équipe de l’Abbaye  de Rhuys entend prolonger cette série estivale. Elle proposera prochainement de nouveaux événements, qui prendront la forme de concerts, conférences, débats et réflexions sur les grands sujets de société et les questions culturelles et spirituelles auxquelles doit répondre le monde d’aujourd’hui. Pour leur donner une résonance optimale, l’Abbaye s’est dotée il y a quelques mois d’une toute nouvelle salle – l’Espace Louise-Élisabeth – qui offre une remarquable acoustique et des équipements de haut niveau. Gageons que le public continuera à s’y presser nombreux, attiré tant par la qualité de la programmation que par l’atmosphère et la beauté des lieux.

article de Philippe GAILLARD